Le château de Monbazillac

Perché sur les collines, le château de Monbazillac est un doyen qui veille sur la vallée de Bergerac, un digne représentant de la région, solidement planté sur ses quatre tours érigées sur 5 siècles d’histoire.

  

     Mise au « verre » à  Monbazillac:

     Si vous flâner dans le secteur de Bergerac, vous apercevrez surement en levant la tête une monument massique s’ériger dans un bloc de pierre au point culminant des coteaux alentours. Vous aurez approché du regard le château de Monbazillac.

    

     Nombreux éléments rappellent le système défensif de la période médiévale mais il fût surtout un lieu

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

de résidence de châtelains protestants. Du moyen âge à la renaissance, traversant sans dommage les guerres, les révoltes et la Révolution, il conserve ses caractéristiques et originalités architecturales. En franchissant le hall d’entrée vous y verrez les caricatures de Mounet Sully, acteur du cru du 19ième siècle considéré comme un des plus grands tragédiens de son temps. Peut être sinon aurez-vous l’occasion de venir bavarder avec un des artistes d’art contemporain qui exposent régulièrement dans les salles du premier étage.

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA      Monbazillac est un village mais c’est aussi un vin dont la douceur sucrée s’associe au palais des dégustateurs gourmets. Le château et le vignoble sont indissociables depuis qu’en 1960 la coopérative viticole est devenue propriétaire du château et du domaine, rachetant le vaisseau de pierres à l’abandon du temps. C’est une histoire d’hommes et de bras qui récoltent à la main le fruit d’une appellation contrôlée et il faut imaginer les rangs de vignes où durant l’automne s’activent les vendangeurs venus d’autres pays, sécateur à la main, pour découper les grappes qui transformeront leur jus en une douce liqueur. Il ne vous restera plus alors qu’à déguster à l’entrée de l’allée principale du château les vins élaborés aux couleurs dorées, et aux corps corsés et bouquetés.

     Le terroir s’étend sur 5 communes voisines mais depuis l’arrière du château il faut venir admirer le panorama qui déploie sur 180 degrés les couleurs chaudes d’un crépuscule qui se referme sur la vallée, expose les parcelles sur des courbes bombées tandis que l’église notre Dame de Bergerac tend vers le ciel sa flèche comme un doigt pointé qui demande la parole pour compter son histoire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vue sur la vallée, depuis l’arrière du château

     

    Pour s’imprégner un peu plus de ce qui fait de Monbazillac une grande tradition et relie le patrimoine historique au patrimoine culinaire et aux hommes, vous pourrez emprunter un itinéraire en boucle à travers bois et vignes. Il ne faudra plus alors fournir qu’un dernier effort pour remonter les quelques marches qui s’élèvent au dessus du parc et aller vous installer dans le charmant jardin de la Maison Vari profiter des derniers rayons de soleil ou s’abriter sous la terrasse ombragée, et savourer un dernier verre.

     De part son histoire, sa réputation et son cadre naturel, Monbazillac demeure un incontournable du bergeracois qui se méritera une fois grimpées les fortes pentes qui s’élèvent depuis la vallée.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s